Abstract

Tentative d'évaluation de la répartition, par espèce, des déchets osseux, à partir de l'analyse de l'industrie osseuse de plusieurs sites de l'Age du Bronze de trois régions hongroises. L'établissement de rapports statistiquement signifiants entre les ossements travaillés (outils préconçus et accidentels), et les déchets, s'avère possible seulement pour le cerf, et seulement pour l'échantillon examiné. On souligne qu'outre les os, cette espèce fournit surtout les bois avec lesquels sont fabriqués la plupart des outils préconçus. Ceci pose le problème de la proportion de bois récoltés en dehors de la chasse. De même il reste à évaluer dans quelle mesure la chasse au cerf servait les buts alimentaires.